Rencontre avec l’association AEQUITAZ

Rencontre avec l’association AEQUITAZ (Emmanuel Bodinier) à Grenoble.


Date : 20/10/2016

Lien utile : www.aequitaz.org
Contexte ou intuition de départ : Les politiques publiques présupposent la capacité des personnes à parler = pouvoir de l’opinion, or on constate des failles dans la capacité d’expression de certains publics
Nécessité de transformer le rapport au langage, libérer la parole
Partir du vécu réel des gens, de ses causes pour réfléchir autrement aux politiques publiques, inventer en direct avec les publics

Source d’inspiration : L’empowerment ou autonomisation : gagner en pouvoir d’agir citoyen.
Outils utilisés : Stratégie de l’absurde, autour de l’imaginaire du conte, du jeu, du rêve et de la poésie.
-Ateliers collectifs plus ou moins importants en taille
-La rencontre en entretien pour favoriser « le parler de soi »
Compétences -Animation collective
-Savoir être relationnel
Clefs de réussite -Parler de soi avec authenticité : engagement réciproque, sur un pied d’égalité.
-Un brin de naïveté, d’esprit d’enfance,
-Impro et sens de l’adaptation, prendre du temps
-Créer des formes pédagogiques qui misent sur les avancées, le désir et non les reculs ou les refus.
-La confiance

Un exemple : le Parlement Libre des jeunes Pendant 2 jours, dans un lieu à part, 100 jeunes décrocheurs sont invités à faire des propositions en réponse à des besoins concrets (jeunes et police, accès à l’emploi, discriminations raciales, « mecs lourds dans l’espace public »).
Méthodes : A partir des rêves et des colères
-Alternance de petits et grands groupes
-Ateliers thématiques en fonction des préoccupations qui émergent
-Recherche de cohérence entre le thème de la réflexion et le vécu : Discussion autour de la diversité, parler du bio/manger du bio
-Parole et action, ex : essai d’un nouveau genre de cv, guide des droits des jeunes face à la police.
Retours
Résultats Apprentissage d’être citoyen, engagement au sein de centres sociaux…
Forme facilement réutilisable, reprise dans d’autres régions
Limites -Des périmètres d’action trop grands, la difficulté du suivi sur le terrain
-L’absence d’écrits, de livrables

La pépite, la fierté : l’outil « 1 boussole, des cartes, des étoiles » Séquences de 6 mois durant lesquelles les demandeurs d’emploi sont invités à cheminer pour choisir une étoile (projet professionnel rêvé sur la base du désir), construire une carte et une boussole tenant compte des chemins de traverse, des montagnes, des falaises…
Méthode Travail sur les obstacles internes et externes
Entretiens individuels où l’on parle de soi
Le droit au répit des demandeurs d’emploi
Retours
Résultats Sur 65 personnes suivies, 30 ont retrouvé un travail dont 4 leur étoile
Ex : Un jeune en chantier d’insertion qui devient entraineur de foot

Organisme visité par Pierre-Emmanuel Vidal