La Mission Innovation du CD du Val d’Oise

Fiche de synthèse – CD Val d’Oise

  • Genèse

Création au printemps 2012 (résultat de la fusion d’un observatoire départemental (qui faisait du marketing public, prospective, sciences humaines et sociales, …) et d’une autre entité chargée des méthodes, organisation et évaluation des politiques publiques).

  • Organisation et gouvernance

8 personnes :

– La directrice + une assistante

– 3 chargés de projet se répartissent les thématiques selon leurs appétences et compétences.

– 1 designer

– 1 logisticien (amélioration des process, lean, …)

– 1 chargée de mission sur événementiel, suivi budgétaire, organisation des Codir

  • 2 Fonctions essentielles

Appui à la transformation des services dans la qualité du service qu’ils rendent (et éventuellement améliorer leurs organisations). La clé d’entrée c’est l’amélioration pour l’usager.

Acculturation, diffusion de cette méthode.

  • Outils / méthodes
  • Ecole de management par l’innovation : a destination des cadres

Session de 12 à 16 cadres. 12 journées théoriques. Ils travaillent par groupe de 3-4 sur des projets tests proposés par les directions. 12 jours de formation théorique sur 6 mois.

Budget de cette formation : 45K€ pour chacune des premières sessions. En gros c’est 2500 à 3000€ par agent pour 12 jours). C’est une forme d’essaimage.

  • Butinerie : c’est du Bottom-up. Logique de quick wins. Ca fonctionne par challenge. Le 1er etait le « gaspichallenge » qui  était à vocation de tous les agents pour limiter le gaspillage. 300 butineurs sont venus discuter, participer. 3 semaines en ligne (soit proposer une idée, soit rebondir sur des idées). Ca n’a pas été top. Ex : un agent d’un service proposant une idée sortant de sa direction s’est retrouvé dépossédée de son idée par la direction métier.
  • MOOC

Bientôt accessible sur Curcera (fin d’année). Créé avec l’ESSEC.

  • Colloque « futurs composés »

Il sera sur la mobilité en 2017

  • ZIP95.

 Lancé en 2013. La mission innovation du CD val d’Oise fait office de plateforme d’intermédiation entre les communes et des prestataires. Ce sont les collectivités qui contractualisent avec les prestas sur les recommandations du CD. En clair, le CD apporte son expertise sur un projet proposé par une commune et aide celle-ci à faire intervenir les bonnes compétences. ex : une commune a fait travailler une école de design de Strasbourg. Le CD se questionne sur cet apport. Un peu traité en dernière priorité. Ils fonctionnaient par appel à projet mais très peu de retour.