Le tube à expérimentations urbaines (TUBA)

Rencontre avec Mathilde Colin, Business Development

 Rencontre tuba

Le TUBÀ est un établissement public/privé dédié à l’expérimentation de projets innovants basés pour certains sur les données publiques, fournies essentiellement par le Grand Lyon (transports, trafic routier, énergie, etc.), ainsi que des données privées des grands groupes tels que Véolia, EDF, Enedis, Keolis, etc… diffusées dans le cadre de protocoles spécifiques au TUBÀ. Ce laboratoire a pour objectif de développer les services qui construiront la ville intelligente de demain, tout en donnant de la visibilité aux startups et porteurs de projets, en interaction avec les citoyens et leurs usages.

tubavis

Pour les jeunes porteurs de projets, ce tiers-lieu donne la possibilité de bénéficier d’un coaching sur les expérimentations, d’échanges avec des experts et des outils de support pour tests en conditions réelles sur des services/produits développés sur la thématique ville intelligente. Le TUBÀ, est un « living lab » (lieu d’expérimentation) de 600 m² au cœur de la Part Dieu à Lyon.

En effet, avec 45 000 emplois et près de 100 000 habitants, 33 millions de visiteurs annuels pour le centre commercial voisin, et 500 000 déplacements par jour au sein de la gare, ce quartier offre une masse critique de testeurs essentielle au processus d’expérimentation.

Deux espaces de travail sont proposés :

  • Au rez-de-chaussée, le LAB est un espace d’expérimentation et de démonstration de 180 m² ouvert au grand public du lundi au vendredi pour tester de nouveaux produits ou services innovants.

rdc

  • À l’étage, le MIX est un espace de co-working de 420 m², laboratoire urbain collaboratif qui met à disposition des entreprises les conditions pour innover, échanger et développer de nouveaux produits ou services.

start up tuba

Au TUBÀ les startups sont invitées à concevoir des projets, à tester des applications et à améliorer les services qui concerneront notamment les thématiques de la mobilité, l’habitat et le mobilier urbain. Au programme, des expérimentations courtes de l’ordre d’un mois, notamment pour tester des applications, et des expérimentations plus longues sur les réseaux intelligents, comme les réseaux d’eau, de gaz ou d’électricité.

expérimentation gaz

Dans ce Living Lab, les premiers thèmes mis en avant sont la mobilité (Onlymoov’, Tactilo, Kin’move, Tcl Sytral), l’animation et la prospective urbaine (SOS mission eau, réduction des ilots de chaleur, Wezzoo…), l’environnement (City Hero, Urban Pulse, Dalle tactile, Barbabé, Watt et moi…) et la santé (Eden et Cricket, Adam…).

À l’origine de ce TUBÀ, la stratégie smart city « Grand Lyon Métropole Intelligente » dont s’est doté le Grand Lyon en 2012. Elle intègre différents éléments : énergie, services dématérialisés innovants, nouvelles formes de mobilité, outils territoriaux de l’innovation. Cette démarche a pour objectif de faire du Grand Lyon un territoire leader pour les expérimentations et le déploiement de services et usages innovants, mais aussi un acteur, facilitateur, voire un initiateur de projets innovants.

En 2014 des acteurs publics et privés décident de créer une association « Lyon Urban Data », formalisant ainsi un projet partenarial démarré depuis 2011. Le TUBÀ est une émanation de cette association. Depuis son ouverture en 2014, il est passé de 19 à 40 partenaires (dont 11 grands groupes). Il accueille aujourd’hui un collectif de plus de 130 start-up et en héberge 7.

Depuis décembre 2014, le TUBÀ a accompagné le montage et le déploiement de 27 projets collaboratifs. Le TUBÀ a ainsi permis une avancée significative pour 18 startup de son écosystème, leur permettant de bénéficier de l’ouverture des données publiques via la plateforme Open Data de la Métropole (www.data.grandlyon.com) ou des données privées, accessibles de manière restreinte lors de challenges, ou encore de signer un accord d’expérimentation ou de partenariat avec un acteur public ou privé, respectivement. Les signatures entre la startup CityLity et le groupe VEOLIA ou CoPark et Lyon Parc Auto (LPA) en sont des exemples significatifs.

Reste à développer davantage d’animations permettant de mobiliser les citoyens pour des expérimentations et tests sur place.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>