Les Aventuriers à la Gendarmerie Nationale

Ce voyage nous a emmené cette fois-ci à Issy-les-Moulineaux à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale.

Un maître mot : valorisation des innovateurs de terrain !
Comment ?
– présence de la hiérarchie
– félicitations
– prime de résultat
– objets
– accompagnement dans la communication des innovations.

Vous l’aurez compris, tout le projet de la Gendarmerie tourne autour de cette valorisation de l’agent, de l’innovateur qui sommeille dans le gendarme.

La mission du pilotage et de la performance regroupant environ 20 personnes est décomposée en 4 entités dont un bureau qualité et innovation participative composé de 5 personnes.
Un référent innovation est par ailleurs présent dans chaque direction.

Les difficultés
– beaucoup de statut, de métiers et de grades différents
– le poids des traditions
– très disséminé sur le territoire : 3600 points de contact
– sécurité des systèmes d’information
– volonté parfois d’être trop vertueux
– bureau à effectif réduit

Trois actions principales

1 – Innovation dirigée 
La demande provient du directeur général qui sollicite une entité particulière (comité scientifique, mise en place d’un copil, la mission numérique, etc..) pour un besoin spécifique.

2 – Innovation participative provoquée
Quand un besoin particulier est exprimé, mise en place par la mission Innovation d’outils adaptés au besoin.
Exemples :

  • hackaton : 2 journées regroupant des étudiants d’écoles d’ingénieurs qui ont le défi pendant 2 jours de formater un logiciel sur un thème donné. Le premier a eu lieu en avril 2016 et était sur le thème des secours en montagne. Il s’agissait pour les étudiants de développer une application de géolocalisation des randonneurs. Le logiciel a vu le jour en 48 heures.
  • défis participatifs : sur un thème donné (exemple : usage des drones malveillants) : appel à propositions à l’ensemble des agents : organisation d’ateliers par thème pour étudier les propositions les plus intéressantes et mise en place. Aujourd’hui, 3 projets en cours de finalisation sur ce thème.
  • atelier d’idéation : fin novembre à Bercy : atelier regroupant des usagers, des chercheurs et des étudiants pour travailler en équipe dans le but de fournir un cahier des charges d’une future application de lutte contre les cambriolages.

3 – Innovation participative spontanée
C’est un dispositif pérenne qui a pour objet de repérer les idées, les projets, les bonnes pratiques.
Pour capter les idées : feuille de route pour donner la parole aux agents. Création d’un site internet pouvant recueillir toutes les idées des agents. Depuis 2013, environ 400 mesures structurantes ont été appliquées via cette formule.
Pour capter les bonnes pratiques : les ateliers de la performance. 11 ans d’existence !
Le but est de recenser les bonnes pratiques déjà mises en place par les agents lors d’assises annuelles. Elles ont pour but sur une semaine de faire le tri dans toutes les pratiques proposées et de ne retenir que celles qui peuvent être transposables à d’autres.
Les fiches retenues sont publiées au sein d’un « répertoire », et mis en ligne. Les innovateurs sont récompensés notamment au travers d’une remise de trophée.

A noter enfin qu’il existe une commission des brevets qui examine une fois par an l’ensemble des projets innovants des agents et propose de breveter quelques unes par an et de déposer une marque éventuellement. Les rémunérations sont reversées aux agents innovateurs.

Un outil
wiki innovation