Les Aventuriers chez l’agence Grrr

LES AVENTURIERS CHEZ GRRR

Dernière étape de notre périple chez GRRR, où Jacky Foucher nous accueille dans son agence « créative ». Une dernière rencontre qui remet le couvercle sur nos méninges en ébullition.

GRRR, une agence de « design tout terrain »

L’agence a faidavt le choix de ne pas se spécialiser et de rester ouverte à toutes les propositions, ainsi ses réalisations sont plurielles : concertation publique, design d’un ordinateur de bureau, travail avec la grande distribution…Grrr fait de tout mais ne se disperse pas et sait de quoi il parle.

 

 

dav

 

Par ses exemples, son apport devient explicite. A cette occasion, Jacky Foucher partage avec nous une expérience dont il est particulièrement fier, accompagner une couturière dans la réalisation d’un packaging efficace et pertinent pour booster les ventes de la petite entreprise de création de patrons.

 

Le design expliqué par un designer

Depuis le début de notre aventure beaucoup de nos hôtes nous parlent de design comme un outil d’innovation, voilà enfin un designer qui nous en parle. Un retour à la source utile. Pour faire simple, et clair, Jacky Foucher résume son métier comme la mise en adéquation entre le dessin et le dessein. C’est dessiner dans un but, travailler à ce que l’outil, l’objet, etc. contribue et renforce la réalisation de l’objectif.

Non au consensus, Oui à la tension.

L’agence a contribué à plusieurs missions de perspective territoriale, notamment « Loire 2040 ». (http://www.grrr.design/portfolio/labo-strategie-prospective-experimentation-formation/ ). Cette dernière expérience révèle un parti pris, une posture à contre courant. Ainsi, Jacky Foucher préfère la tension au consensus. Leur méthode implique d’aller chercher le « dissensus ». La mise sous tension est aussi un levier pour fabriquer du commun. C’est aussi questionner les frontières et les scénarios pré-établis. Le nom de l’agence n’illustre sans doute pas (ou pas totalement) cette notion de « dissensus », mais elle renvoi sans nul doute à une volonté de faire réagir, d’assumer le débat. Pour citer Grrr : « quand il s’agit de créer, ne soyons pas ternes, mollement satisfaits de l’existant. Soyons exigeants, réactifs, collaboratifs, engagés ! Soyons vivants, soyons humains ! »

 

Et le sens dans tout ça ?!

Pour les reprétriangle grrrsentants de la chose publique que nous sommes, nous évoquons inévitablement son apport, sa méthode au service des acteurs publics. Au détour de nos échanges, notre hôte nous conduit sur le chemin du sens. Il dessine astucieusement un croquis. Un triangle dont chaque extrémité représente  les habitants, les agents et les élus. Trop souvent selon lui (et il n’a pas tort…), ses acteurs sont mal positionnés dans leurs rapports.

« C’est en assumant les positions de chacun qu’une utile tension se crée et permet la recherche de l’intérêt général ».

 

Cette rencontre est en tout point utile, parce qu’un designer nous parle de design, mais également pour les outils pertinents qu’il met en œuvre (le site de l’agence en regorge). Et puis…la modestie, et ne pas se prendre au sérieux(http://www.grrr.design/agence/la-posture-grrr/pourquoi-grrr/ ).dav